TICs

- TICs -

Encourager le développement et l’usage des TIC est essentiel, tant pour l’amélioration des conditions de vie de nos concitoyens, que pour stimuler la création d’emplois, l’entrepreneuriat, l’innovation et la croissance économique. Mon souhait est que la Côte d’Ivoire devienne une plateforme de choix en matière de développement des services liés aux TIC, et un pays de référence à l’échelle continentale.

- Alassane Ouattara -


A l’instar de tous les pays modernes, nous nous sommes engagés dans un vaste programme d’investissements dans les TIC, afin d’accélérer notre marche vers l’émergence.

Il s’agit notamment :

  • De l’élaboration et de la mise en œuvre d’un cadre législatif et réglementaire plus performant ;
  • de la mise en œuvre de l’opération « 1 citoyen, 1 ordinateur + 1 connexion »
  • Intensification de la politique de lutte contre la cybercriminalité
  • du déploiement d’une infrastructure large bande couvrant la totalité du territoire national ;
  • de la promotion de l’accessibilité aux services TIC en général et à l’internet en particulier ;
  • de l’incitation au développement de contenus locaux profitables aux populations ;
  • du développement d’une expertise nationale en matière de TIC ;
  • du déploiement d’un vaste réseau national de 7000 km de fibre optique et de la mise en œuvre d’une zone franche à Grand-Bassam.
  • la relance des activités du Village des Technologies, de l’Information et de la Biotechnologie (VITIB)
Afin d’œuvrer, à travers des mesures encore plus courageuses et plus innovantes, à la construction d’une économie numérique forte et inclusive, créatrice d’emplois et de valeur ajoutée, nous envisageons :

  • Achever et mettre en service les deux premières phases du réseau national en fibre optique sur 5000 km ;
  • Mettre en application la loi relative à l’exonération fiscale sur les matériels informatiques, tablettes électroniques et téléphones portables ;
  • poursuivre et amplifier le projet « un citoyen, un ordinateur + une connexion » et créer 5000 cyber centres ;
  • conduire le projet de gouvernance électronique de l’Etat, renouveler des licences mobiles et ouvrir la 4ème génération.