Santé

- Santé -

Le bien-être de tous les Ivoiriens est au cœur de notre action. Le rêve que nous chérissons chaque jour est de voir notre peuple épanoui et jouissant des services de santé de qualité.

- Alassane Ouattara -


Trois axes principaux ont conduit nos actions en matière de santé :

La construction d’infrastructures sanitaires :

  • 10 hôpitaux et centres de santé dont l’hôpital général d’Angré, l’hôpital Saint Joseph Moscati de Yamoussoukro, l’hôpital général de Gagnoa et l’hôpital Saint Jean-Baptiste de Bodo à Tiassalé ;
  • 1 Centre de télémédecine au CHU de Yopougon et un laboratoire de haut niveau de biosécurité à Bouaké ;
  • des bâtiments d’hospitalisation dans les CHR de Korogho, Gagnoa et San-Pédro
  • le centre de médecine nucléaire d’Abidjan ;
  • Des logements de sages-femmes et infirmiers à N’dénoukro, Bokébo, Kahanso, etc.

La réhabilitation et l’équipement des structures existantes :

  • 107 hôpitaux et centres de santé dont 40 hôpitaux généraux - 21 centres de santé urbains – 13 centres de santé ruraux - 11 CHR dans 66 localités, du CHU de Treichville, de Yopougon ;
  • le service des urgences du CHU de Cocody qui dispose désormais d’un plateau technique de haut niveau ;
  • 37 hôpitaux généraux à Agboville, Dimbokro, Toumodi, Zuénoula et de plusieurs localités de la Côte d’ivoire ont été équipés ;
  • 110 ambulances et 32 postes de dialyse ont été offerts au SAMU;
  • 20 ambulances médicalisées, 250 ambulances de transfert, 160 véhicules de supervision, 500 motos, de 1000 vélos, 4 camions de distribution de médicaments acquis dans le cadre de l’amélioration de la référence et la contre référence, le renforcement des stratégies avancées et mobiles, la supervision et la lutte contre la maladie à virus EBOLA.

La facilitation de l’accès aux services de santé de qualité :

Nous avons ainsi procédé :
  • au lancement de la Couverture Maladie Universelle pour un accès aux soins pour tous ;
  • A l’ouverture de 6 centres de dialyse à Cocody, Yopougon, Treichville, Yamoussoukro, Bouaké et Gagnoa ;
  • A l’installation de 12 cliniques du Diabète et de l’hypertension à travers le territoire national (Cocody, Port-Bouët, Bouaké, Bonoua, Agboville, Bouaflé, Bondoukou, Man, Plateau, Abobo, Divo, Odienné).
  • à l’ouverture de 3 centres de transfusion sanguine régionaux, 15 antennes et 5 sites de prélèvement ainsi que 3 centres de dialyse à Cocody, Yamoussoukro et Bouaké ;
  • à la prise en charge des 112 670 personnes vivant avec le VIH
  • Nous avons aussi consenti au financement de la construction des centres de traitement des maladies contagieuses. Ce qui nous a permis à ce jour de protéger la Côte d’Ivoire de l’épidémie de la maladie à virus Ebola.

Dans les années à venir,

Nous envisageons renforcer ces acquis par :

  • la livraison du Centre de médecine nucléaire d’Abidjan ;
  • la construction de l’Institut de Cardiologie de Bouaké - du centre d’oncologie médicale et de radiothérapie et de l’INFAS d’Aboisso ;
  • la réhabilitation intégrale du CHU de Yopougon
  • l’achèvement de la construction de 2 Hôpitaux Généraux à Angré et Kong ;
  • et la remise à niveau de l’Institut de Cardiologie d’Abidjan, ainsi que celle des hôpitaux d’Anyama, de San-pédro, de Soubré, de Duékoué, de Guiglo et de Danané, dont les travaux sont en cours.